Ampoules LED : Choisissez la couleur de votre éclairage !

Le terme « LED » signifie : Diode Electro Luminescente. Cette diode est un composant électrique capable de fournir de la lumière grâce au courant électrique.
Ce type d’ampoule produit de la lumière quand les électrons contenus dans le courant électrique interagissent avec les matériaux semi-conducteurs contenus dans l’ampoule.

Il existe plusieurs types d’ampoule LED

Led SMD (Abbrévitaion de Single Mounted Device) est un composant CMS (Composant monté en surface), directement soudé sur la face avant du circuit imprimé.

Led MCOB   Dernière génération de led à haut rendement.

 

Les ampoules LED ont de nombreux avantages non négligeables : elles s’allument instantanément, le fait de les allumer et les éteindre fréquemment ne diminue pas leur durée de vie, contrairement aux ampoules à incandescences classique.

De plus, ces ampoules n’émettent ni chaleur, ni UV et ne sont pas fragiles.

Certes, leur prix à l’achat est plus élevé qu’une ampoule à incandescence classique, mais celui-ci est rentabilisé car les ampoules LED ont une durée de vie extrêmement longue avec une durée de vie moyenne comprise entre 25 000 et 50 000 heures.
Attention : Le marché actuel propose une grande diversité d’ampoules à LED, dont les prix attractifs cachent souvent une qualité et fiabilité douteuse de la marchandise.

Les ampoules LED ne contiennent aucun produit dangereux pour la santé ou toxique, c’est-à-dire pas de mercure ni de plomb, ce qui est bon pour l’environnement. Les ampoules LED ont également un autre point positif sur l’environnement, en effet elles ne rejettent aucune pollution lumineuse (pas de rejet de CO2 dans l’atmosphère)

Ce type d’éclairage permet également un grand choix de températures de couleur ( degrés  Kelvin)  : blanc chaud, blanc lumière du jour, blanc froid.
Le Kelvin (°K) va donc permettre de déterminer la blancheur de lumière émise par la lampe.

- Le blanc chaud est la couleur jaune qui correspond le plus aux ampoules à incandescentes. Elle se situe entre 2700°K et 3000°K.   Codes couleur 827, 927 … Codes couleur 730, 830, 930…
- Le blanc couleur du jour qu’on appelle aussi blanc neutre se situe entre 4000°K et 6000°K,  c’est la couleur qui correspond le plus au blanc naturel et brillant.  Codes couleur 740, 840, 940 …
- Le blanc froid se situe au dessus des 6000°K   Codes couleur 765, 865, 965…  c’est l’éclairage idéal pour les locaux professionnels.

Mesurer la quantité de lumière :

Les Lumens (lm) indiquent le flux lumineux, c’est-à-dire la quantité de lumière totale émise par une lampe. Une ampoule classique de 40W offre environ 500 lumens, une ampoule de 100W dépasse les 1300 lumens.
Le flux lumineux en lumens permet également d’évaluer l’efficacité et le rendement de cette source : une ampoule à incandescence produit environ 20 lumens par watt (20 lm/w) tandis que les dernières générations des lampes LED dépassent allègrement les 100 lumens par watt (100 lm/w)
Pour produire une même quantité de lumière, l’ampoule LED consomme donc cinq fois moins d’électricité que l’ampoule classique.

Les Candelas (cd) correspondent à l’intensité lumineuse, c’est à dire la quantité de lumière émise dans une direction donnée. En fonction de l’angle utilisé le faisceau lumineux produira une quantité différente de candélas : si l’angle d’éclairage est plus large, l’intensité lumineuse sera moins grande. En revanche si le faisceau est très directionnel, l’intensité lumineuse sera plus importante. Plus il y a de candelas émis pour une surface donnée, plus celle-ci sera éblouissante.
Pour une même puissance de 100W l’intensité lumineuse sera différente en fonction de l’angle utilisé : elle sera de 500 cd pour un faisceau de 35° et de plus de 1000 cd pour un faisceau de 80°.

Au moment de sa fin de vie, une ampoule LED ne « claque » pas comme pourrait le faire une ampoule classique, mais son rendement baisse de façon progressive.

 

Publié dans Entretien, Petit ménager | Marqué avec , , | Commentaires fermés

Agir contre l’obsolescence programmée

Quoi qu’en disent les vendeurs de produits finis et les SAV des grandes enseignes, nos appareils électroménager ne sont pas voués aux encombrants dès la première panne.
Ne jetez plus, Réparez !  c’est économique et écologique.
et pour vos pièces détachées…  ne cherchez plus !  Chez NPM.fr  Nous avons votre Pièce !

Réparer…  c’est économique et écologique !

Premier réflexe quand votre lave-linge, votre réfrigérateur ou votre four tombe en panne : le réparer vous-même !
Diagnostiquer et réparer la plupart des pannes  c’est facile et à la portée de tous.
Quelques vis et 2 colliers à démonter afin de changer la pompe de vidange de votre lave-linge Hotpoint Ariston ou le thermoplongeur de votre lave-linge Whirlpool.
Quelques minutes pour changer un bras de lavage de lave-vaisselle Beko ou une résistance sèche-linge Indesit.
Moins d’une heure pour remplacer la résistance de votre chauffe-eau électrique et le faire repartir pour des années.
Pour quelques dizaines d’Euros,  redonnez une seconde jeunesse à vos appareils électroménager !

Acheter des appareils durables

Vous trouverez forcément des témoignages dans votre entourage au sujet d’un lave-linge, d’un four ou d’un lave-vaisselle qui ont vécu plusieurs décennies sans panne, mais comment le savoir à l’achat ?
Si la durée de vie des produits n’est pas facile à évaluer et que le coût d’intervention des SAV est plutôt dissuasif, on peut néanmoins tenter de limiter l’obsolescence programmée…
- en évitant les produits bas de gamme et les no-name, le plus souvent de médiocre qualité.
- en privilégiant les appareils plus haut de gamme et de meilleure qualité.
- en achetant les produits qui proposent la plus longue garantie fabricant.
Car la garantie fabricant est un indicateur de la « confiance » que ce dernier a dans son produit. NILFISK propose une garantie 5 ans sur certains de ses aspirateurs, le NILFISK Elite par exemple.

Arrêter d’acheter les dernières nouveautés

La mode en matière de gadgets technologiques et de design est un des principaux moteurs de l’obsolescence programmée :
En changeant le couteau ou le bol cassé de votre robot ménager, le thermostat défectueux de votre réfrigérateur ou la résistance de votre four,  vos appareils ménager pourraient encore servir plusieurs années.
Mais vous avez envie de les remplacer pour un modèle plus moderne, plus design.
Et si vous évitiez cet achat superflu ?

Ne jetez plus, Réparez !  c’est économique et écologique.
et pour vos pièces détachées…  ne cherchez plus !
Chez NPM.fr  Nous avons votre Pièce !

Publié dans Chauffe eau, Cuisson, Froid, Lavage | Marqué avec , , | Commentaires fermés

Le Chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique est le système de production d’eau chaude sanitaire le plus utilisé. Il est relativement simple à installer et à dépanner.
Sa durée de vie est de 10 à 20 ans.
Il existe une large gamme de ballons électriques avec une taille variant de 50 à 300 litres, à choisir en fonction du nombre de personnes occupant le logement.

Comment fonctionne un chauffe-eau électrique ?

Un chauffe-eau électrique est composé d’une cuve émaillée, isolée afin de garder l’eau à température constante et d’éviter les déperditions de chaleur, d’une résistance et d’un joint, d’un thermostat de régulation, d’une anode anti-corrosion en magnésium ou en titane et du groupe de sécurité.

Le chauffage de l’eau peut être continu et régulé par un thermostat  ou effectué pendant les heures creuses de 22h à 6h, afin de bénéficier d’un prix de l’électricité inférieur.
Par effet thermique, l’eau chaude se situe dans la partie supérieure du chauffe-eau, d’où elle est puisée. L’eau froide arrive dans la partie inférieure du chauffe-eau et monte progressivement à mesure qu’elle chauffe.
L’eau chaude est disponible à tout moment et à température constante.

Les différents types de chauffe-eau électrique

Il existe deux types de chauffe-eau :
Chauffe-eau Blindé :  résistances thermoplongées : la résistance est directement au contact de l’eau. Elle permet une chauffe rapide de l’eau.
Chauffe-eau Stéatite : résistances stéatites : la résistance est insérée dans un fourreau émaillé ou corps de chauffe et n’est pas au contact direct de l’eau.  le corps de chauffe a l’avantage de protéger la résistance des risques d’entartrage.
Ce système évite de vidanger votre cuve lors de l’entretien et de la vérification du chauffe-eau.

L’entretien du chauffe-eau électrique

L’entretien du chauffe-eau électrique est relativement simple et facile.
Actionnez une fois par mois le groupe de sécurité.
Il est normal que votre groupe de sécurité coule pendant la chauffe.  Si votre groupe se met à couler constamment, pensez à installer un réducteur de pression afin d’obtenir une pression inférieure à 6 Bars.  Si votre groupe fuit toujours, il y a de grandes chances pour que le ressort de soupape soit défectueux ou qu’un morceau de calcaire obstrue le clapet de la soupape. Dans ce cas, remplacez le groupe de sécurité.
Vérifiez régulièrement l’état de l’anode et de la résistance électrique, 1 fois par an si votre eau est particulièrement calcaire ou acide.
Lors de la vidange de la cuve, veillez à remplacer votre ancien joint par un neuf.

A chaque panne la bonne pièce :

Votre appareil ne chauffe plus.
- Vérifiez le thermostat en regardant tout d’abord si la sécurité thermique du thermostat n’a pas été déclenchée par une surchauffe. Dans ce cas il suffit de la réarmer en l’enfonçant à l’aide d’un petit tournevis. Cela vous permettra de récupérer temporairement de l’eau chaude, mais il vous faudra penser à remplacer le thermostat par un neuf  et à détartrer votre chauffe-eau.

COMMANDEZ UN THERMOSTAT pour votre chauffe-eau

 

- Vérifiez la résistance de votre chauffe-eau.
Pour tester la résistance de votre chauffe-eau :
Coupez le courant et débranchez les fils de la résistance. A l’aide d’un ohmmètre, testez les bornes de la résistance.
Si l’ohmmètre reste à 0 ou indique une valeur de résistance infinie : votre résistance est défectueuse.
Si une valeur s’affiche : votre résistance fonctionne.
Le problème est certainement dû au tartre ou au thermostat.

Si le chauffe-eau fait disjoncter votre installation électrique, pensez à vérifier et à tester la résistance. Celle-ci doit être à la masse et il faut remplacer la résistance.

Si votre chauffe-eau est un modèle Blindé, vous devez vidanger le chauffe-eau avant de remplacer la résistance thermoplongée.
- Couper l’alimentation électrique.
- Fermer l’arrivée d’eau froide du chauffe-eau électrique.
- Ouvrir les robinets d’eau chaude de votre installation.
- Ouvrir la purge du groupe de sécurité.
- Démonter et remplacer la résistance ainsi que le joint.

COMMANDEZ UNE RÉSISTANCE pour votre chauffe-eau

Votre chauffe-eau est équipé d’une résistance stéatite. La résistance est insérée dans un fourreau émaillé et n’est pas au contact direct de l’eau. Il vous suffit de la débrancher pour la remplacer.
COMMANDEZ UNE RÉSISTANCE STÉATITE pour votre chauffe-eau

Si vous rencontrez des traces d’humidité dans le fourreau du corps de chauffe. Le corps de chauffe est percé et doit être remplacé.
COMMANDEZ UN CORPS DE CHAUFFE

Ne jetez plus, Réparez !  c’est économique et écologique.
et pour vos pièces détachées…  ne cherchez plus !  Chez NPM.fr  Nous avons votre Pièce !

Le RÉDUCTEUR DE PRESSION :
Cet appareil réduit la pression de l’eau qui le traverse et permet d’obtenir à sa sortie une valeur réglée et constante.
Installé à l’entrée du réseau d’eau, il protège toute l’installation des problèmes dus à un excès de pression : bruits dans les canalisations, coups de bélier, éclaboussures, usures prématurées des appareils électroménagers et des chauffe-eau.

Les réducteurs de pression peuvent êtres installés dans toutes les positions.
Généralement ils s’installent directement après le compteur d’eau et protègent ainsi toute l’installation.

Comment régler un réducteur de pression ?
Le réglage doit s’effectuer sans débit, c’est à dire tous les robinets de l’installation fermés.
Les réducteurs de pression WATTS sont préréglés en usine à 3 bar.
Ils restent réglables dans une plage comprise entre 1,5 et 5,5 bar.
• Pour augmenter la pression, serrer la vis de réglage ( dans le sens des aiguilles d’une montre en regardant la vis par dessus).
• Pour diminuer la pression, desserrer la vis de réglage ( dans le sens inverse des aiguilles d’une montre en regardant la vis par dessus)
ouvrir légèrement un robinet pendant un instant, refermer, puis serrer de nouveau la vis de réglage jusqu’à obtention de la pression désirée.
COMMANDEZ UN RÉDUCTEUR DE PRESSION

 

Publié dans Chauffe eau | Marqué avec , , , , , , | Commentaires fermés

Tout savoir sur les dégraissants de lave-vaisselle et les Détartrants de Lave-linge

Nettoyant et Dégraissant Lave-vaisselle

Au fur et à mesure des lavages, votre lave-vaisselle dégage de mauvaises odeurs.
Les causes sont connues : Restes d’aliments dans le filtre ou dans le joint de la porte. Pellicule de graisse qui se dépose sur les parois de la cuve et sur les organes importants de votre appareil …  nuisant au bon fonctionnement de votre lave-vaisselle.
Voici quelques produits pour y remédier !

Pour éliminer ce nid à bactéries, il existe des nettoyants spéciaux qui permettent d’assainir durablement votre lave-vaisselle.
Il est recommandé de les utiliser tous les mois. Vous vous débarrasserez ainsi des mauvaises odeurs et des bactéries et prolongerez  sa durée de vie.
Commandez vos produits nettoyants lave-vaisselle

Le dégraissant de lave-vaisselle biologique vous permettra de faire disparaître toutes les incrustations de graisse, nuisant au bon fonctionnement de votre appareil. Il vous aidera aussi à éliminer la formation de mauvaises odeurs, dues au résidus de nourriture. Ce produit permet de prolonger la durée de vie de votre appareil tout en respectant l’environnement.

 

Détartrant et Nettoyant Lave-linge

Au bout d’un certain nombre d’années d’utilisation, si votre lave linge a été mal entretenu, des problèmes peuvent survenir : mauvaises odeurs après le lavage, dépôt de tartre dans la cuve et sur la résistance, moisissures dans le bac à produits etc …
La solution a ce problème est d’utiliser régulièrement (tous les 3 mois) un détartrant nettoyant de lave linge. Ce produit élimine les dépôts de calcaire. Il permet aussi de désodoriser et d’éliminer les dépôts de lessive et d’assouplissant. Enfin il optimise les performances de votre appareil et prolonge sa durée de vie.

Vous trouverez également des détartrants et nettoyants Nouvelle génération à base d’enzymes protéolytique  et de dégraissant.Les lavages fréquents à basse température et l’utilisation croissante des détergents liquides (à base d’enzymes) peuvent contribuer à la formation d’impuretés et de dépôts au niveau de soufflet et de la tuyauterie.
Ils peuvent boucher les tuyaux, être la cause de mauvaises odeurs dans la machine à laver et laisser des dépôts sur le linge.
Ce kit, grâce à l’action combinée de l’enzyme protéolytique et du dégraissant, élimine tous les résidus par un nettoyage en profondeur pour assurer une performance optimale.

Publié dans Entretien, Lavage | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés